Colombie : Un leader syndical échappe à une tentative de meurtre

 28 janvier, Ricardo Muñoz, président du Syndicat des travailleurs des entreprises municipales de Cali (Sintraemcali) a échappé à une tentative d’assassinat alors qu’il quittait son domicile avec ses gardes du corps. Un des gardes du corps a été blessé à la tête avec le manche d’un revolver. Les gardes du corps ont riposté et mis en fuite les deux attaquants. L’Unité de protection nationale (UNP) et la police ont voulu minimiser l’attaque en la requalifiant de tentative de vol. Depuis plusieurs mois, le syndicat avait reçu plusieurs courriers de menaces envers des membres du syndicat dont le président, Ricardo Muñoz.

Cette attaque se produit une semaine après la condamnation de trois anciens militaires poursuivis pour leur implication en 2004 dans l’ « Opération Dragon », plan d’assassinat de dirigeants sociaux, syndicaux et de personnalités politiques de l’opposition. Cette opération était dirigée par un réseau de renseignements composé de militaires en activité et à la retraite. Les anciens militaires ont été condamnés à 4 ans de prison pour complot aggravé.

Par Secours rouge : lien

Aller à la barre d’outils