Déjà 1 demi million de signatures contre la privatisation de ADP. (Par pole de renaissance communiste en france)

En à peine un mois, c’est un demi million d’électeurs, selon les chiffres validés par le conseil constitutionnel qui ont signé la proposition interdisant la privatisation d’Aéroport de Paris et pour l’organisation d’un référendum d’initiative partagée.

Ce qui signifie que si chaque signataires fait signer 10 de ses proches, collègues, amis ou camarades, les 4,7 millions de signatures seront facilement dépassés. Autour des repas de famille, des barbecues entre amis de cette période estivale, c’est le moment de se mobiliser.

Le tutoriel pour signer pour le réfendum d’initiative partagé : cliquez ici

le turoriel pour signer, en ligne ou auprès de votre mairie

1 demi million de signatures en un mois

D’après le décompte de Libération ou encore le compteur participatif de David Libeau, qui dénombre 478 000 soutiens vendredi 5 juillet, le nombre de soutiens validés, a dépassé 10% des 4,7 millions de signatures nécessaires pour qu’un référendum soit organisé.

Le rythme de signatures est reparti à la hausse et une dizaine de milliers de personnes signe chaque jour la pétition référendaire.

Un niveau qu’il faut toutefois accélérer au-dessous des 17 000 soutiens quotidiens. Le grand nombre de soutiens validés dans les premiers jours permet pour l’instant à la courbe des soutiens d’être toujours en avance par rapport à cet objectif théorique (courbe rouge sur ce graphique de nos confrères de Libération).

Selon les sondages, 75% des Français contre la privatisation de Aéroports de Paris

Ce sondage (voir ICI) indique que 75% des Français sont prêts à soutenir le référendum d’initiative partagée (RIP) contre seulement 10% à ne pas y être prêts, que 53% sont contre la privatisation elle-même et seulement 16% pour ( 31% n’ont pas d’avis). Et que 51% sont même contre la privatisation de la FDJ (22% pour). Hélas, pour la FDJ, les jeux sont déjà faits.

Pour ADP, en revanche, tout reste possible. Des actions commencent à se monter ça et là. Par exemple, un collectif organise le 14 juillet une “fête nationale du référendum”, c’est-à-dire un concours de tables de signatures partout en France. Ce serait bien que ça prenne ! Voir ICI

Courage ! Selon le Conseil constitutionnel, nous en sommes déjà à 10% des soutiens requis (480 000 signatures).

source

Si jamais vous ne l’avez pas encore fait, c’est ici : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/

Aller à la barre d’outils