Gréve à l’Ehpad de Morbecque

Des agents de l’Ehpad de Morbecque dans le Nord ont fait grève vendredi dernier. Ils dénoncent le manque de personnel qui les oblige à toujours aller plus vite au détriment de la qualité des soins aux personnes âgées. Quand les soignants réclament davantage de personnel, la directrice de l’établissement leur rétorque : « un aide-soignant c’est 35 000 à 40 000 euros par an. Je ne les ai pas ». Elle peut-être pas, mais l’Etat qui arrose les grosses entreprises de milliards de subventions si. C’est là qu’il faudra aller les chercher.

Aller à la barre d’outils