Lilly – Fegersheim : Non aux suppressions de postes !

Le groupe pharmaceutique Lilly vient d’annoncer son intention d’investir 100 millions d’euros d’ici 2021 sur son site de Fegersheim… en même temps qu’un plan de départs dits volontaires de 250 personnes, sur un effectif de 1400 personnes. L’entreprise entend moderniser son outil de production tout en réduisant les « coûts de production », c’est-à-dire en supprimant des emplois.

Le groupe est un trust de la pharmacie, comptant près de 40 000 salariés et faisant un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards de dollars. En décembre dernier le groupe a fait part de son intention d’augmenter de 15% les dividendes trimestriels versés à ses actionnaires à partir du premier trimestre 2019.

Petit rappel d’économie : les travailleurs ne coûtent pas, ils rapportent même, car ce sont eux qui créent la production et les richesses qui en découlent, contrairement aux actionnaires qui ne font que s’enrichir et coûtent effectivement.

Aller à la barre d’outils