Non aux réformes Blanquer !

Une centaine d’enseignants se sont rassemblés mercredi 19 décembre devant les grilles du rectorat à Rennes. Selon les syndicats, 2 950 postes vont être supprimés au niveau national dans le second degré. Les « réformes » des lycées, professionnels ou généraux, ne sont que des habillages pseudos pédagogiques pour supprimer des emplois alors que le nombre d’élèves augmentent.
Le jeudi 20 décembre, une trentaine d’enseignants des lycées professionnels ont interpellé à Pontivy le recteur venu parler de la réforme du bac professionnel.
Enseignants, parents d’élèves et lycéens devront s’unir contre ces projets néfastes en particulier pour les enfants de classes populaires.

Aller à la barre d’outils