Notre-Dame Après Pinault, Arnault… voilà Mittal !

Mittal a annoncé, la semaine dernière, vouloir apporter son soutien à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Il propose d’offrir de l’acier pour la consolidation du monument et « met à disposition son expertise et ses compétences en matière de construction ». Une promesse encore théorique, puisque les modalités du chantier ne sont pas définies.

Tous ces grands bourgeois sont prompts à se faire de la pub sur l’incendie de Notre-Dame. Pas de risque qu’ils se proposent pour aider à construire (ou réhabiliter) des logements pour les victimes des effondrements miniers en Lorraine ou des margoulins de l’immobilier à Marseille, où plusieurs centaines de personnes n’ont toujours pas de toit.

Aller à la barre d’outils