Saint Etienne – La Poste Mobilisation réussie des facteurs

Jeudi 2 mai, 70% des facteurs des trois bureaux de Saint-Etienne et alentour étaient en grève pour dénoncer un profond bouleversement de l’organisation du travail. La direction veut imposer un seul type de tâche : soit le tri/préparation du courrier, soit la distribution. Deux des trois bureaux se verraient aussi imposer la pause « méridienne », un temps de repas non-payé qui rallonge la journée de travail. Cette méridienne existe pour le troisième bureau depuis trois ans et a dégradé les conditions de travail.

En spécialisant le travail, l’objectif de la direction est de supprimer des tournées (12 sur 48 seraient ainsi supprimées sur une partie de la ville de Saint Etienne) et donc des postes. Ceci se traduira par une charge de travail accrue. Les facteurs sont conscients que la spécialisation des tâches va rendre le travail plus répétitif et plus dur physiquement, alors que bien d’entre eux ont déjà des troubles musculo-squelettiques.

Jeudi matin, ils se sont rassemblés à plus d’une soixantaine. Une première journée réussie qui en appelle d’autres.

Aller à la barre d’outils