Victoire pour les personnels de l’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel à Amiens !

Après sept mois de grève, la CGT de l’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel, à Amiens (80), a signé jeudi 17 janvier 2019 le protocole de sortie de crise proposé par la direction. Ce dernier prévoit notamment la création de 30 postes de soignants et la titularisation de 25 contractuels.

Depuis juin dernier, les salariés de l’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel, à Amiens (80), sont en lutte pour protester contre le manque criant de moyens auquel ils font face. 

Pendant sept mois, cette grève a notamment été marquée par plusieurs actions, comme les 109 jours et nuits de campement devant l’établissement, ou l’enchaînement des membres du personnel aux grilles de l’agence régionale de santé à Amiens.

Ainsi, jeudi 17 janvier 2019, un protocole de sortie de crise proposé par la direction a été signé avec la CGT de l’établissement. Ce dernier prévoit notamment la création de 30 postes de soignants (infirmiers et aides-soignants), ainsi que la titularisation de 25 contractuels.

Pour Chrystèle Leclercq, déléguée CGT de l’hôpital, les mesures obtenues sont déjà « une grande victoire », avant d’ajouter : « On ne pensait pas que ce serait aussi long. Ça montre bien l’indifférence des tutelles par rapport aux problèmes et à la réalité du terrain. »

« Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. » Berthold Brecht

Par la CGT : Lien

Aller à la barre d’outils